Fleur gauche
Fleur droite
haut article
Vous êtes ici : Accueil du site > Structures > CDT > Le conseil de développement du Pays Midi-Quercy : un outil de concertation (...)

 

Le conseil de développement du Pays Midi-Quercy : un outil de concertation efficace et indispensable

vendredi 25 novembre 2011, par Corinne Trevisan

Représentant les forces vives du territoire Midi-Quercy, le conseil de développement constitue à la fois un lieu de débat, un laboratoire d’idées et un organe de propositions à soumettre à la décision du Conseil des Elus.

Il a pour objet de contribuer au développement global, cohérent et harmonieux du Pays Midi-Quercy et à l’aménagement de son territoire. En effet, cette assemblée consultative est formée au sein du Pays pour être associée à l’élaboration du projet de territoire ou de la Charte de Pays ainsi qu’à leur mise en œuvre et à leur évaluation. Cette assemblée participative a une composition très variée (associations, personnalités qualifiées, citoyens volontaires) faisant intervenir des représentants de différents secteurs économiques, sociaux, culturels, associatifs, etc. Elle élabore avis et propositions pour les élus du Conseil Syndical (organe exécutif du Syndicat Mixte du Pays Midi-Quercy) sur l’ensemble des politiques publiques. Cette instance est avant tout un lieu de discussion, un espace de confrontation d’idées et de projets.

Ses missions

Agissant sur saisie du Conseil des Elus du Pays Midi-Quercy ou de sa propre initiative, le Conseil de développement a pour missions de :
- identifier et faire connaître les enjeux de développement,
- participer à l’organisation de la concertation entre les acteurs,
- proposer des orientations,
- formuler des avis sur les projets et les décisions à prendre,
- assurer l’évaluation des opérations.

M. Jean Cambon, président du Pays Midi-Quercy, n’a pas hésité à rappeler lors d’une réunion de concertation rassemblant élus locaux et acteurs sociaux, l’importance du rôle ressource du CDD pour le territoire et insiste sur la dynamique particulière du groupe actif qui le compose. Intervention qu’il est d’autant plus important de souligner du fait que le CDD aurait pu disparaître suite à la réforme des collectivités territoriales de 2010 ne le rendant plus obligatoire. Le Comité Syndical a choisi de le maintenir affirmant ainsi sa reconnaissance et son intérêt pour cette instance.

Riche de personnalités diverses aux parcours professionnels variés, le CDD du Pays Midi-Quercy se nourrit de ses différences pour débattre sur des axes de réflexion choisis et ainsi soumettre des idées nouvelles de développement du territoire. Gérard Thiercelin, salarié à la retraite de la Chambre d’Agriculture du Tarn et Garonne, représente le CDD en tant qu’animateur. Il remplit ainsi le rôle de « correspondant », comme il se plait à le décrire, pour qui l’objectif est de maintenir le contact indispensable avec les élus locaux. Il nous explique ses motivations et les raisons de son implication au sein du CDD :

« Je me suis d’abord engagé par intérêt pour ce territoire et parce que les valeurs véhiculées dans ce collège de participants me correspondent, à savoir la tolérance et le respect. Le CDD accepte les idées des autres. Chacun a ses propres convictions, ses idées politiques mais nous n’apprécions pas le partisanisme qui aboutit au rejet de l’autre et au blocage des initiatives. Ce groupe a pour vocation d’écouter et de prendre le meilleur de ce que chacun exprime pour faire avancer les choses. »

Cette très bonne connaissance du terrain, qu’ont les membres du CDD de par leur implantation, leur implication et leur expérience professionnelle, offre une autre vision sensible aux chargés de mission du Pays renforçant ainsi leur travail technique. La plus value de cette instance réside dans cet apport de savoirs et de compétences dûs à la diversité et la pluralité de ses membres.

Les questions liées à l’environnement et au secteur social sont au cœur des orientations du groupe.

Ainsi différentes problématiques liées au territoire ont été soulevées pour être traitées de façon plus concrète par les techniciens du syndicat mixte comme la thématique de l’emploi déclinée en différents axes :
- L’eau
- Le secteur du bâtiment et de la construction durable
- L’agriculture
- L’aide aux personnes

l'eau bati et construction durable agriculture ADEC

L’objectif global recherché étant la création d’emploi sur le territoire ou du moins d’en réduire la déperdition. Ainsi, la question du bâtiment et construction durable a mobilisé les acteurs du CDD, notamment sur le projet de la Maison de l’Emploi et Développement Durable à Caussade. Yves Ragougneau a participé au comité technique en tant qu’expert, membre actif du CDD ancien PDG d’une multinationale et suit régulièrement les réunions de mise en place du plan d’actions. Suite aux propositions du CDD, les chargés de missions du Pays Midi-Quercy ont creusé les pistes suggérées et travaillent notamment sur l’élaboration d’une plaquette présentant les enjeux climatiques liés à l’eau et les conseils pour l’économiser. Cette action, menée par l’observatoire local du climat dans le cadre du plan climat territorial, vise à la fois le grand public, qu’il est nécessaire de sensibiliser à de nouvelles habitudes, mais également les professionnels, agriculteurs pour qui l’eau est un moyen de croissance voire de survie et enfin, les élus pour une gestion optimale de cette ressource sur leur commune ou communauté de communes. Les membres du CDD ont également proposé le recrutement d’une stagiaire pour développer les circuits courts alimentaires en Midi-Quercy. Mission qui, aujourd’hui, a déjà entamé les premières étapes de son plan d’action.

Ces actions sont la conséquence directe de l’implication du CDD sur le territoire. Source de réflexions, il participe activement à alimenter les vecteurs de développement en Midi-Quercy.

Si vous êtes intéressé par la mission du CDD, vous souhaitez vous aussi participer au développement de votre territoire Midi-Quercy, contactez le Syndicat Mixte du Pays Midi-Quercy au : 05 63 24 60 64.

 

 

bas haut article
bas